Labo 2 - Jour 2

Création d'un dico des mots d'ici

Clermont de l'Oise - Samedi 26 février 2022

Le parlé du nord

20220225_121056.gif

Notre laboratoire de recherche en février portait sur les mots de patois, les mots du coin. Les quatre artistes pour ce labo viennent d'horizons différents, avec pour certains une langue propre à leur région. Sur le marché, nappe en papier dressée qui vole au vent, tels des scientifiques du langage nous étalons nos échantillons, une serpillère, ou plutôt devrions-nous dire une wassingue, ou encore loque à reloquer, ou une toile, et pour le pain au chocolat, vous êtes plutôt chocolatine ou couque au chocolat ? 

Vous trouverez ci dessous un échantillon de notre dico d'ici et d'ailleurs, des mots glanés auprès des habitants durant ces quel

AM’MODE expression

“Mi ej’fais am’mode ! Et c’ti là qui n’est pon contint, l’a qu’a vire ailleurs si j’y su !”

 

  “Moi je fais à ma manière. Celui qui n’est pas content n’a qu’à aller voir ailleurs si j’y suis !”

BRIN nom masculin

En Chti’mi : La merde 

“Quel brin, la voiture est encore tombée en panne.”

CARPIN nom masculin

(Calaisien) Raffut 

“C’est encore les enfants qui font du carpin là-haut”

EPEUT’NART

nom masculin

(Boulonais) Épouvantail

MOUQUER, verbe

(Chti’mi) Se moucher

WASSINGUE

nom féminin

(Chti’mi) Serpillère

Keuchée, adjectif

(Picard) se dit d'une pâte à gâteau qui n'a pas levé par exemple. 

BERTONNER, verbe

 

 

En Chti’mi:

Râler, rouspéter

CAGATCHE, 

nom masculin

Expression du Clermontois (mais pas sûr) :

Plat qui n’est pas appétissant.

CARETTE nom féminin

(Chti’mi) Voiture

“Range donc ta carette toi”

GARLOUSETTE, nom féminin

(Chti’mi) Des bêtises, des carabistouille

NICDOULE, nom féminin

(Chti’mi) Béta

RATROUCHER, verbe

(Une grand-mère dans la Somme) Rogner un os

Gaigner, verbe

(Picard) regarder, mater, épier par la fenêtre.

BILOUTE nom masculin

En Chti’mi, c'est affectif.

 Un homme un garçon

“Ca fait quand même un bout de temps qu’on t’a pas vu biloute ?”

AVOIR LES YEUX MARIE-LOUISE, expression

En Chti’mi :

Avoir les yeux mi-ouvert mi-fermé

DRISSE nom féminin

(Chti’mi) Diarrhée

“V’la la drisse que je me suis tapé”

BENINCHE, expression

Je suis tout beninche de vous rencontrer.

(Chti’mi) Je suis bien content de vous rencontrer

TOUDI, adverbe

(Chti’mi) Toujours

“C’est toudi pareil”

SOYEUX, nom masculin

(Chti’mi) Un casse-pied gentil

“Arrête tes bêtises, t’es un soyeux”

BRAIRE verbe transitif

(Chti’mi) Pleurer.

“Ce gamin n’arrête pas de braire”

BOUQUE nom féminin

En Chti'mi : la Bouche
“Ferme donc ta bouque !”

DUCASSE nom féminin

(Chti’mi) Fête foraine

MALIN DE BULLE, nom masculin

(Clermontois) Un simplet

DES NONUCHES expression

(Clermontois) Bâtonnet qu’on trempe dans la merde et qu’on mange. En réponse à la question “Qu’est-ce qu’on mange ce soir ? Des nonuches”. La même blague existe dans le sud est, avec “moungui”.

Tiote virevourande,

expression

(Picard) Une petite balade

Le parlé de l'Est

FAFHA, expression

 

(Lorrain) Il fait froid

 

(Lorrain) Il fait froid

FATHEUF, expression

 

(Lorrain) Il fait chaud

 

(Lorrain) Il fait froid

GUENICHE, nom féminin

 

(Vosges) Une poupée

 

(Lorrain) Il fait froid

NAREUX-EUSE adjectif 

(Lorraine) Facilement dégoûté par la saleté, notamment alimentaire.

“Arrête de faire ton nareux”

 

(Lorrain) Il fait froid

Le parlé de l'Ouest

ATITE, expression

 

(Le Havre) Comment ça va ?

 

(Lorrain) Il fait froid

CLENCHER, verbe

 

Manche) Fermer une porte

 

(Lorrain) Il fait froid

MUSSER verbe

(Vendée) Se mettre au chaud 

 

(Lorrain) Il fait froid

T’AU Z’AIMES expression

(Vendée) Aimer, apprécier

“T’au z’aimes toi la mogette !” :  “ T’aimes ça les haricots !”

 

(Lorrain) Il fait froid

BOUJOU, nom 

 

(Le Havre) Bonjour et au revoir à la fois

 

(Lorrain) Il fait froid

HARICOTER verbe

 

(Vendée) Mal bricoler 

 

(Lorrain) Il fait froid

MELOUNER verbe transitif

(Vendée) Marmonner, parler dans sa barbe, sans articuler, pour soi-même.

“Qu’est-ce que tu melounes toi encore ?”

 

(Lorrain) Il fait froid

Y’A DE L’EAU expression

(Normandie) Il pleut

 

(Lorrain) Il fait froid

FRETOUILLOU adjectif

 

(Vendée) Ensommeillé. Se dit quand on a « des petits yeux », quand on a l’air d’avoir sommeil. 

“T’as les yeux tout fretouillous !”

 

(Lorrain) Il fait froid

JAILLE nom

 

(Vendée) Objet inutile 

 

(Lorrain) Il fait froid

RIBOULINER verbe

(Vendée) Tomber, à propos des chaussettes 

 

(Lorrain) Il fait froid

C’EST DE LA VEUZE expression

(Vendéen) « Ça vaut rien »

 

(Lorrain) Il fait froid

KERPAILLER verbe

(Vendée) Mourir

 

(Lorrain) Il fait froid

ZIRE adverbe

(Vendée) S’utilise pour dire qu’on est dégoûté, gêné, mal à l’aise devant quelque chose de sale ou de désagréable. 

“Un pigeon à demi écrasé et qui palpite encore de l’aile, ça me fait zire !”

 

(Lorrain) Il fait froid

Le parlé du Sud

CAGOLE, nom féminin

 

(Provence) Fille vulgaire, bimbo. 

“Cette gadgie, c’est une cagole” : “Cette fille, elle est vulgaire”

 

(Lorrain) Il fait froid

DACHE adjectif

 

(Provence) Loin.

“C’est à dache”

 

(Lorrain) Il fait froid

Kerpailler, verbe

 

(Lyonnais) mourir

 

(Lorrain) Il fait froid

LUMA, nom masculin

 

(Limousin) Un escargot

 

(Lorrain) Il fait froid

NOVI

nom commun pluriel

Vient du provençal « les fiancés ».

En langage courant : le novi, la novi, l’amoureux, l’amoureuse.

“Vé les novis !” : “Oh les amoureux !”

 

(Lorrain) Il fait froid

ESTRANSINÉ adjectif

 

(Provence) Fatigué

 

(Lorrain) Il fait froid

OH GARI ARRÊTE DE FAIRE TON KÉKÉ expression

 

(Provence) “Oh mec arrête de te la péter”

 

(Lorrain) Il fait froid

ELLE A UN TAFANARI COMME LA PORTE D’AIX

expression

 

(Marseille) “Elle a un gros cul !”

 

(Lorrain) Il fait froid

Gone, nom masculin

 

(Lyonnais) Un pote, un jeune, un gamin

 

(Lorrain) Il fait froid

NERVIS nom masculin

 

(Provence) Homme qui s’énerve vite, par dérivation : « racaille »

“Fais pas ton nervis”  : “Calme-toi”

 

(Lorrain) Il fait froid

EMPÉGUÉ adjectif

 

(Provence) Boire trop, bourré. Vient du verbe « s’empéguer », « boire trop ».

 

(Lorrain) Il fait froid

Petit jeu : à vous de déchiffrer cette histoire, imaginée par Philippe Imbert en Provençale.

Ca fait couquaren qui se frequentent et de longue ils courent les balettis. Tout le monde les connait. Té vé les Novis ».Ce jour là elle a mis des nebies neuf, peuchère elle s’est esquintée les pieds, escagassé fada. Elle est rétamé , se trouve un assèti, posé là bien droite. Elle fait trop sa belle. Faut dire que c’est loin d’être un pebron. Elle est bien tanquée. C’est pas le genre fille ordinaire.

 

Lui à force de jaune bien flan il est complet empégué, faut dire qu’il se les enfile sans s’estrucher. Avec son petit capeu bien calé sur le teston il fait son nervi. Guinche que tu guinches, déjà que sur la piste  on est esquiché comme des sardines. Il est taillé comme un stoquefiche mais il prend toute la place.. Et Danse que tu danses il fait son kéké.

 

Il mate les gadgies, yen a une bien cagole avec un de ces tafanari comme la porte d’aix. Il va vers elle fait son charmant, pimpant. Il attaque mais le gadjo de la cagole arrive, ya méchante embrouille. Les bazarettes qui font vitrines avec leur sacs sur les genoux elle en perdent pas une miette.

 

La Novi elle a repéré le petit manège, O con, elle craint dégun, la cagole elle va l’estramasser, la fondre, elle va  lui dévisser le teston à coup de calbote .

 

Ça crie dans tous les sens, chacun fait sa grosse bouche et puis va savoir. Le novi il alpague sa petite par la taille, il la fure direct l’entraine et tourne que tu tournes , pas question de s’empierger faut voir comme ils chauffent méchant la piste.

 

Vive les Novis.