Labo 1 - Jour 2

Atelier Écriture - Théâtre & Oralité "avoir un espace à soi"

Clermont de l'Oise - Vendredi 28 janvier 2022

20220129_152655 (1).jpg

Au cours de ce laboratoire de recherche, nous avons passé deux heures avec des participantes volontaires pour un atelier

« Écriture et Oralité ».

Notre thématique étant la parole féminine empêchée, nous avons souhaité parler, écrire, lire, jouer autour de la notion d’espace à soi. Intérieur ou extérieur.

Existe-t-il ou non « une chambre à soi », comme la définissait Virginia Woolf pour ces participantes ?

Et sinon, comment la rêver, l’inventer, la vivre…

Je rêve d'un bureau à moi, un endroit qui ne serai pas à la fois salle de jeux, atelier informatique,  entrepôt de la poste, musée de croûtes enfantines, poubelle à couches ...je rêve d'un bureau a moi.

"Cet endroit, il est pas tout à fait à moi, je le partage souvent, mais c'est quand même mon endroit."

Mon endroit à moi, ou plutôt mes endroits, se sont les rencontres, les partages, les échanges, mais aussi à contrario les moments je suis seul ou je peux m'écouter dire...

Je me trouverai là, ici, dans mon chez-moi, avec sur les murs des trucs et des machins, mes collages, mes photos, mes envies, mes post-it, mes pense-bête, mes tissus, mes couleurs et puis ça changerait j'échangerais les trucs et les machins.

je voudrais une page blanche, vide, une case vide, un trou, un creux, un interstice où je puisse me faufiler comme une souris. Une pièce sans mur, blanche, une lumière où je flotte, me baigner dans du rien.

À moi, une maison.
Calme et lumineuse.
À moi, une maison de plein-pied.
À moi, une maison au bord de la mer, à La Palud, à Crozon.
Le sentier côtier borde une grande plage, à moi.
Le sentier côtier parsemé de menhirs, à moi.
Tout est à moi.
Mais je partage.

Un lieu à moi c'est un lieu où mes regards portent vers l'infini. Une étendue ouverte sur l'horizon. Un haut plateau battu par les vends où j'ouvre les bras.